La fibre polaire, un textile outdoor fonctionnel

La fibre polaire, un textile outdoor fonctionnel

Dans l’atelier de la fibre polaire, une matière innovante aux nombreuses propriétés techniques. Explications avec la Mountain Fleece signée TopoDesign.

Idéale pour les fraîches soirées d’été comme pour les randonnées en forêt ou en montage, la fibre polaire est un tissu léger, doux et polyvalent aux nombreuses propriétés techniques.

La fibre polaire, une matière technique innovante

À l’origine, la polaire désigne une fibre technique réalisée à partir de polytéréphtalate d’éthylène (PET) et d’autres fibres synthétiques aux propriétés isolantes.

C’est en 1979 dans le Massachusetts que cette matière textile innovante est mise au point. Son fabricant historique Malden Mills (aujourd’hui Polartec LLC.) cherche à créer une matière aussi chaude que la laine, mais sans ses inconvénients et avec quelques nouvelles propriétés intéressantes. Inspirée de la fourrure des ours polaires, d’où elle tire son nom, la polar fleece ou fibre polaire fait son apparition dans le vestiaire outdoor dès le début des années 80 sous le brevet Polartec®.

Si la polaire désigne une matière techwear, elle réfère aussi à la technique de tricot révolutionnaire qui sert à sa confection. La polaire est une maille fine tricotée puis grattée de manière dense sur une ou deux faces qui permet de créer un tissu duveteux et volumineux.

Aujourd’hui Polartec LLC est resté le leader du marché des textiles fonctionnels et fournit en tissus techniques bon nombre de labels spécialisés dans le techwear outdoor, parmi lesquels nos préférés sur Abhras : Patagonia, TopoDesign, Finisterre, United by Blue ou encore Battenwear qui privilégient l’utilisation de fibres polaires issues du recyclage et réellement concernées par la préservation de l’environnement.

Les propriétés techniques de la polaire

Si les toutes premières polaires sont réalisées en 100% polyester dans un grammage d’environ 300g, on trouve aujourd’hui sur le marché des grammages plus lourds (400g) ou plus légers (110g), ainsi que des polaires réalisées à partir de fils naturels comme le coton (en mélange), la laine ou d’autres fils artificiels comme la viscose, le lyocell ou les microfibres.

Conçus pour un usage sportwear ou outdoor, la fibre et le tricot polaire combinent de très nombreuses propriétés techniques.

  • Isotherme. La polaire est très isolante, sa fibre creuse est constituée d’une multitude de poches d’air thermiques qui évitent toute perte de chaleur.
  • Respirante. La polaire est réputée pour sa grande respirabilité et ses propriétés thermorégulantes. La structure de sa fibre permet une évacuation optimale de la transpiration et régule la température du corps qui reste au sec et au chaud même lors d’un effort physique intense.
  • Hydrophobe. La polaire a des vertus imperméables et diathermiques. Elle n’absorbe qu’1% de son poids en eau, même si le tissu est trempé, et sèche très rapidement.
  • Confortable. Le traitement de brossage appliqué à la polaire lui confère un aspect duveteux et velours très agréable à porter même au contact direct de la peau. La polaire est un textile léger, souple, élastique et très doux.
  • Facile d’entretien. La polaire est indéformable et auto-défroissable. Grâce à son procédé de fabrication, le tricot de la polaire permet aux fibres de revenir en place naturellement.

La polaire recyclée : un cycle vertueux

Le techwear a mauvaise réputation en raison de son impact négatif sur l’environnement. La production des fibres synthétiques structurant ce type de textile est gourmande en eau, énergie et en produits toxiques persistants. À l’instar des matières techniques imperméables conçues à partir de produits chimiques fluorés particulièrement nocifs et très polluants.

Mais là où la fibre polaire innove et représente une alternative éco-consciente positive est qu’elle est aujourd’hui largement produite à partir de polyester recyclé. Depuis 1933, Polartec® offre des solutions textiles issues du recyclage des déchets postindustriels ou de chutes de tissus dans toute sa gamme de polar fleece et de tissus softshell haute performance. Des produits contenant entre au moins 50 % et jusqu’à 100% de fibres recyclées dans le cas de la fibre REPREVE 100 développée par Unifi.

La Mountain Fleece de TopoDesign

Un bon exemple de traçabilité est la Mountain Fleece de chez TopoDesign. Entièrement confectionnée localement aux États-Unis à partir de polaire Polartec® 200 fleece et de nylon.

Ce label iconique situé au pied des Colorado Rockies a construit son vestiaire outdoor en s’inspirant à la fois de l’univers vintage du ski français et des gears typiquement nippo-américains. Son site de fabrication a la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) qui garantit ses efforts en matière de réduction des ressources et des déchets et de la réutilisation et du recyclage des matériaux.

Avec ses incontournables manches raglan pour une emmanchure plus large et plus d’aisance de mouvement, cette pièce iconique du label de Colorado propose de belles finitions et des détails soignés. Comme sa large poche poitrine passepoilée à bouton pression, les coudières renforcées et les poignets côtelés. Bonne nouvelle : la Mountain Fleece est disponible dans un sizing unisexe pour un vêtement à vivre pour touTEs.

Vous avez d’autres bonnes adresses pour acquérir une polaire polyvalente, éthique et stylée ? Partagez-les !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 Comment

  1. Pingback: Duvet et plumes : petit guide isolant de la down jacket

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *